Les Enfants du pays

Les Enfants du pays

  • Nationalité : française
  • Année de production : 2006
  • Réalisateur : Pierre Javaux
  • Scénaristes : Directeur de la photo : Gilles Porte Directeur de production : Alain Sens Cazenave Scripte : Barbara Constantine Auteur de la musique : Béatrice Thiriet Mixage : Jean-Pierre Laforce Assistante à la réalisation : Mathilde Cukierman Scénaristes : Emmanuel Mauro, Pierre Chaillan, Pierre Javaux
  • Production : Pierre Javaux Productions
  • Distribution : Bac Films Distribution

Présence de la région Grand Est dans le film :

  • scènes tournées le village d’Ecot-la-Combe (Haute-Marne)

Synopsis : À l’abri derrière la grande forêt des Ardennes, un petit village vide de tous ses habitants. De tous ? Pas tout à fait… Pour Gustave, il n’est pas question d’abandonner sa distillerie. Et encore moins Camille et Étienne, ses deux petits-enfants orphelins. On est en mai 1940 et la “drôle de guerre” n’a jamais si bien porté son nom. Curieuse, cette guerre le devient plus encore quand débarque un matin une patrouille de Tirailleurs Sénégalais, égarée sur le chemin du front. Parce qu’ils sont d’une couleur de peau différente, ces frères d’armes venus d’Afrique pour “défendre la Mère Patrie” suscitent d’emblée l’hostilité et l’inquiétude du paysan. Gustave va vite établir son autorité : avec une veste de sergent de 14/18, il prend en main les soldats égarés. Il emmène leur caporal et quelques soldats sur les hauteurs avoisinantes afin d’établir un contact radio avec l’État-Major pour leur donner leur feuille de route et se débarrasser d’eux ! Malgré les mises en garde de Gustave, leur grand-père, Camille et Étienne se rapprochent des tirailleurs restés au village, dont ils découvrent la fantaisie et la joie de vivre. Le jeune garçon se lie vite d’amitié avec Baye Dame, un vieux sorcier. Camille, elle trouve en la personne du jeune Bha le complice de jeu, puis l’amoureux qui manque à ses années d’adolescence. Et tant pis s’ils ne parlent pas la même langue ! Cette parenthèse heureuse n’aura qu’un temps. Les premières bombes tombent sur le village . Un vieux proverbe africain dit “Si tu rencontres un étranger, avant de le repousser, méfie-toi, tu es peut être devant ton frère ou… devant ton miroir !

  • Comédie dramatique
  • Forêt