Les Passagers

Les Passagers

  • Nationalité : française
  • Année de production : 1999
  • Réalisateur : Jean-Claude Guiguet
  • Scénaristes : Haydée Caillot, Jean-Claude Guiguet
  • Production : Lancelot Films, Little Bear
  • Distribution : Les Films du Losange

« Un trajet en tramway put être une quête d’espoir en l’humanité. La sincérité, l’émotion sont souvent au rendez-vous dans ce film, l’interprétation est volontaire, l’image marie les vues des lignes de la banlieue parisienne nord et de Strasbourg en créant un espace imaginaire, et plus finement, Jean-Claude Guiguet explore adroitement les comportements sexuels. »  (http://culture-et-debats.over-blog.com/article-281694.html )

« Dans un tramway tout neuf qui traverse une banlieue plutôt riante (en principe de Saint-Denis à Bobigny, mais le film a aussi été tourné en partie à Strasbourg), une poignée de passagers se retrouvent chaque matin, se saluant plus ou moins, sous l’oeil d’une sorte de sage Madame Loyal, une dame pleine, on le sent, d’usage et de raison (c’est Véronique Silver), qui pose à voix haute des questions sur chacun et, narratrice extralucide, déchiffre leurs visages, gais ou tristes, et à partir de là leur destin. » (Les Echos – https://www.lesechos.fr/1999/06/lamour-dans-tous-ses-etats-et-jusquau-sida-770442)

Présence de la région Grand Est dans le film :

  • scènes à Strasbourg (bas-Rhin)

Synopsis : Le nouveau tramway qui va de Saint-Denis à Bobigny et de Bobigny à Saint-Denis accueille et dépose ses voyageurs dans la traversée trop brève de leur destinée. L’un des passagers, une femme, spectatrice et guide, expose, commente, réfléchit, relance les préoccupations tantôt futiles, tantôt graves des uns et des autres, qui ne sont là provisoirement que pour courir à leur destin. Mais les voyageurs et la vigie du tram ont une double vie. Dès que l’on quitte le tramway pour la terre ferme, les drames vrais commencent

  • Comédie dramatique