Un si bel été

Un si bel été

  • Nationalité : française
  • Année de production : 2019
  • Réalisateur : Pierre Creton
  • Scénaristes : Pierre Creton, Mathilde Girard, Vincent Barré
  • Production : andolfi
  • Distribution : JHR Films

Présence de la région Grand Est dans le film :

  • scènes tournées à Épernay (Marne)
  • scènes tournées à Reims (Marne) : Cathédrale Notre-Dame, place du Cardinal Luçon

Synopsis : Robert, Simon et Sophie vivent au bord de la Manche dans un quotidien d’habitudes. Nessim va entrer dans leur vie, suivi d’enfants, que la situation politique de l’Afrique menace. Tous ont traversé la Méditerranée pour se réfugier en France. Ils vont vivre tous ensemble en Normandie le temps d’un bel été.

  • Drame

L’Été nucléaire

L’Été nucléaire

  • Nationalité : française
  • Année de production : 2020
  • Réalisateur : Gaël Lépingle
  • Production : bathysphere
  • Distribution : Le Pacte

Présence de la région Grand Est dans le film :

  • scènes tournées à Loisy-sur-Marne (Marne)
  • scènes tournées dans l’Aube

Le tournage de ce film, soutenu par la Région Grand Est et accompagné par le Bureau d’accueil des tournages de l’Agence culturelle Grand Est, se déroulera dans l’Aube du 23 septembre au 20 octobre.

Synopsis : Victor, la vingtaine, travaille à la mairie et vit en couple avec Charlotte dont il attend un enfant. Quand survient un accident à la centrale nucléaire voisine, il se retrouve confiné dans une ferme avec ses anciens copains du village, alors qu’ils auraient dû évacuer la zone. La pluie menaçant, ils guettent le passage du nuage radioactif. En 24 heures, ils vont perdre toutes leurs certitudes.

  • Drame

Martin Roumagnac

Martin Roumagnac

  • Nationalité : française
  • Année de production : 1946
  • Réalisateur : Georges Lacombe
  • Scénaristes : Pierre Very
  • Production : Alcina
  • Distribution : Compagnie Parisienne de Location de Films (CPLF), Gaumont

Présence de la région Grand Est dans le film :

  • scènes tournées à Saint-Dizier (Haute-Marne) : Jardin de l’Hôtel de Ville
  • scènes tournées à Perthes (Haute-Marne)

Au sortir de la guerre, deux des plus grandes stars de l’époque font leur retour sur les écrans. Deux mois durant, Marlene Dietrich et Jean Gabin sont hébergés par le producteur Edmond Descharmes au château de Vaudrémont, pour le tournage de Martin Roumagnac. Le début d’une longue histoire d’amour entre le 7e Art et le département

Crédits : www.saint-dizier.eu

Gabin ayant acquis les droits du livre en 1937 et refusant une proposition de Marcel Carné pour un rôle dans « Les enfants du paradis », le couple et le réalisateur Georges Lacombe vont passer dix jours à Saint-Dizier et dans les environs.

Marlène Dietrich et Jean Gabin qui ne se quittent plus depuis leur rencontre à Hollywood durant la guerre, logent au château de Vaudremont près de Chaumont à quelques pas de Châteauvillain.

Les scènes seront tournées au bord de la marne, aux environs de Perthes et pour la partie ville au café de l’industrie.

Crédits : www.saint-dizier.eu
Crédits : www.saint-dizier.eu

Synopsis : Martin Roumagnac, important entrepreneur à Clairval, s’éprend de Blanche, une jeune fille qui n’est pas de son milieu, en fait sa maîtresse et construit pour elle une magnifique villa. Peu après, Blanche est demandée en mariage par un amî de sa famille. Elle hésite sur la décision à prendre, si bien que Roumagnac, croyant la perdre, l’étrangle et incendie la villa. Acquitté faute de preuves, Martin se laisse cependant abattre par un surveillant de collège, amoureux de Blanche et qui, par surcroît, le sait coupable.

  • Drame

La Jeune Fille et les loups

La Jeune Fille et les loups

  • Nationalité : française
  • Année de production : 2008
  • Réalisateur : Gilles Legrand
  • Scénaristes : Gilles Legrand, Philippe Vuaillat, Jean Cosmos
  • Production : Epithète Films
  • Distribution : Warner Bros. (France)

Présence de la région Grand Est dans le film :

  • scènes tournées aux alentours de Saint-Dizier (Haute-Marne) : intérieur de la fonderie de Dommartin-le-Franc.

Le deuxième long métrage de Gilles LEGRAND intitulé « la jeune fille et les loups » a été tourné pour certains plans dans la région de Saint-Dizier, dans la vallée de la blaise et plus précisément à la fonderie de Dommartin-le-Franc.

Synopsis : Au sortir de la Grande Guerre, Angèle, 20 ans, est déterminée à devenir la première femme vétérinaire. A travers son destin aventureux, elle sera l’objet d’une rivalité sans merci entre son promis, un industriel visionnaire mais sans scrupule, et un homme simple, retiré dans la montagne, près des loups et loin de la folie des hommes. Angèle va exploiter au mieux cette rivalité pour atteindre son véritable objectif : sauver les loups.

  • Drame

La Vierge du Rhin

La Vierge du Rhin

  • Nationalité : française
  • Année de production : 1953
  • Réalisateur : Gilles Grangier
  • Scénaristes : Jacques Sigurd
  • Production : Société des Films Véga
  • Distribution : Sirius

Présence de la région Grand Est dans le film :

  • scènes à Strasbourg (Bas-Rhin) : la Petite France, Les Ponts Couverts, la Place de la Bourse, Église Saint-Paul, etc.
La Petite France et le platane d’Au petit bois vert. www.kuriocity.fr
Jean Gabin et Nadia GrAy. Vue de la ville depuis le port. www.kuriocity.fr
Église Saint-Paul vue dans le film. www.kuriocity.fr
Jean Gabin arrive dans La Petite France. www.kuriocity.fr
Générique du film. www.kuriocity.fr

Petite anecdote sur le tournage : pendant un jour de repos, Gabin et Grangier sont allé faire un pèlerinage au Haut-Koenigsbourg où Jean Gabin avait tourné La Grande Illusion en 1936. Les gardiens, tellement ravis de pouvoir approcher l’acteur, lui organisent une visite « spéciale », très largement arrosée d’un petit vin blanc de pays. De retour à Strasbourg, ils font un tel tapage sur la Place Kléber que tout le voisinage se demandera longtemps pourquoi Jean Gabin hurlait cette nuit-là sous leurs fenêtres ! Source : www.kuriocity.fr

Synopsis : Jacques Ledru, porté disparu au cours de la dernière guerre, revient à Strasbourg sous une fausse identité. Sa femme, Geneviève, lui a été infidèle et s’est unie à Maurice Labbe pour s’emparer de l’affaire de navigation fluviale dont s’occupait Ledru. Or, Labbe est assassiné. Les soupçons se portent évidemment sur Ledru qui échappe à la police et se cache. La jeune Maria qui était éprise de lui, cherche la vérité et la fait éclater. Un matelot, Pietr, qui travaillait sur la péniche la Vierge du Rhin et participait aux combinaisons louches de Labbe, est le meurtrier. Jacques Ledru ne quittera plus Maria.

  • Drame

Le bal des maudits

Le bal des maudits

  • Nationalité : américaine
  • Année de production : 1958
  • Réalisateur : Edward Dmytryk
  • Scénaristes : Anhalt
  • Production : Twentieth Century Fox Film Corporation
  • Distribution : Swashbuckler Films

Présence de la région Grand Est dans le film :

  • scènes tournées à Natzweiler (Bas-Rhin) : camp de concentration du Natzweiler-Struthof

La scène tournée en Alsace se situe dans la dernière partie du film.

Dean Martin, Marlon Brando, Montgomery Clift, entre deux scènes dans l’ancien camp du Struthof.
Devant la gare de Strasbourg le 1er Août 1957, 200 figurants recrutés à Strasbourg attendent d’être acheminés en bus vers le « camp FOX » qui s’est installé sur l’ancien camp du Struthof. Photo Archives DNA
Scène de tournage le 2 Août 1957. L’annonce pour le recrutement des figurants demandait des hommes « très minces, émaciés » car plus de 300 d’entre eux auraient à enfiler des costumes de déportés. Photo Archives DNA
Tournage le 2 Août 1957. Photo Archives DNA
Tournage le 2 Août 1957. Photo Archives DNA
Article DNA du 24 7 2018 de Anne-Camille BECKELYNCK

Synopsis : Durant la Seconde Guerre mondiale, l’officier allemand Christian Diestl se retrouve en désaccord avec l’idéologie nazie. De son côté, Noah Ackerman gravit les échelons de l’armée américaine. Et au milieu de cette guerre, un homme apeuré, Michael, cherche à se cacher.

  • Drame
  • Guerre

La Décade prodigieuse

La Décade prodigieuse

  • Nationalité : française
  • Année de production : 1971
  • Réalisateur : Claude Chabrol
  • Scénaristes : Paul Gégauff, Eugène Archer, Paul Gardner
  • Production : Parafrance

« Deux mois sur mon film seront presque des vacances… Ça suffira pour vous requinquer. Ce sera l’été en Alsace, une région magnifique ! Vous serez traitée comme une princesse. On va vous louer une belle maison » dit Claude Chabrol à Marlène Jobert pour la convaincre d’accepter le rôle dans La décade prodigieuse.

Source : Les baisers du soleil / Marlène Jobert paru chez Plon en 2014

 

Présence de la région Grand Est dans le film :

  • scènes tournées à Strasbourg (Bas-Rhin)
  • scènes tournées à Boersch (Bas-Rhin) : Château « La Leonardsau »
  • scènes tournées à Obernai (Bas-Rhin) et dans les environs : Grendelbruch, Barr, Dambach-la-Ville, Molsheim, Sélestat (Bas-Rhin)
  • scènes tournées à Colmar (Haut-Rhin)
  • scènes tournées au lac de la Maix (Vosges)

En 1971, Claude Chabrol, connu pour rechercher des ambiances provinciales, choisit l’Alsace pour le tournage de son film La décade prodigieuse, interprété notamment par Orson Welles. C’est dans le Bas-Rhin que le réalisateur trouve la demeure des années 20 nécessaire à son film : il s’agit de La Léonardsau, à Obernai, face au Mont Sainte-Odile ; le personnage joué par Orson Welles y règne en tyran.

Les extérieurs sont tournés à Obernai et ses environs, Boersch, Grendelbruch, Barr, Dambach-la-Ville, Molsheim et Sélestat, et au lac de La Maix, dans le département voisin des Vosges.

 

« Ma sœur était mariée au propriétaire de l’Hôtel Le Beausite à Ottrot, qui avait une étoile. Alors, ils m’ont appelée. C’était l’année où Claude Chabrol y tournait son film, La Décade prodigieuse. Claude Chabrol passait pour choisir les lieux de ses tournages sur la foi de son guide Michelin. Sur ce tournage mémorable, l’un de ses acteurs, le mythique Orson Welles, s’était distingué par son appétit d’ogre et sa prédilection pour la côte de bœuf tyrolienne… » se souvient Annie Voegel Leclerc, propriétaire  du Pont des Vosges – http://alsace.nouvellesgastronomiques.com

Sur le tournage du film. Crédits ; Dernières Nouvelles d’Alsace.

Synopsis : Fils adoptif de Théo Van Horn, Charles appelle à la rescousse Paul, un professeur qu’il admire beaucoup : depuis quelques temps, il est victime de crises d’amnésie desquelles il émerge chaque fois en un lieu inconnu, après un temps indéterminé. Pour le surveiller, Paul accepte de séjourner chez les Van Horn…

 

  • Drame
  • Lac

Jeanne La Pucelle

Jeanne La Pucelle

  • Nationalité : française
  • Année de production : 1994
  • Réalisateur : Jacques Rivette
  • Scénaristes : Christine Laurent, Pascal Bonitzer, Jacques Rivette
  • Production : Pierre Grise Productions
  • Distribution : Bac Films Distribution

Présence de la région Grand Est dans le film :

  • scènes tournées à Sedan (Ardennes) : le château fort, l’intérieur, l’extérieure et la cour
  • scènes tournées à Reims (Marne) : cathédrale
  • mentions sonores : Domrémy (Meuse)
  • le personnage de Jeanne D’Arc, interprété par Sandrine Bonnaire

Les scènes du château fort ont été tournées au château fort de  Sedan. Le château fort, le plus étendu d’Europe, attire environ 60 000 touristes par an. Néanmoins, dans le film, rien n’indique que les personnages se trouvent sur place ; ils sont censés être aux portes de Paris.

La scène du sacre de Charles VII se déroule dans la cathédrale Notre-Dame de Reims, un lieu symbolique de sacrément des rois de France.

Crédit : routardenvadrouille
Crédit : routardenvadrouille

Synopsis : « Je durerai un an, guère plus », avait dit Jeanne d’Arc, dite la Pucelle. En mai 1429, elle délivre Orléans. En mai 1430, elle est capturée devant Compiègne. Un an plus tard, en mai 1431, elle est brûlée vive à Rouen. Était-elle de Dieu ou du Diable ? N’était-elle pas simplement guidée par sa foi ?

  • Drame
  • Guerre
  • Personnage

Le Train

Le Train

  • Nationalité : française, italienne
  • Année de production : 1973
  • Réalisateur : Pierre Granier-Deferre
  • Scénaristes : Pierre Granier-Deferre et Pascal Jardin
  • Production : Lira Films

Présence de la région Grand Est dans le film :

  • scènes tournées à Fumay (Ardennes)
  • scènes tournées à Langres et Poinson-les-Grancey (Haute-Marne)

Synopsis : En mai 1940, Julien Maroyeur, modeste réparateur de postes de radio dans un village du Nord de la France, décide de fuir avec sa femme Monique, enceinte, et leur petite fille. Dans le train bonde, ils sont séparés. Les hommes sont parques dans les wagons a bestiaux. Séparé de sa femme, Julien fait la connaissance d’Anna, une jeune Allemande qui fuit ses compatriotes car elle est d’origine juive.

  • Drame
  • Guerre

Les Croix de bois

Les Croix de bois

  • Nationalité : française
  • Année de production : 1931
  • Réalisateur : Raymond Bernard
  • Scénaristes : Roland Dorgelès, André Lang
  • Production : Pathé-Natan
  • Distribution : Pathé-Natan

Présence de la région Grand Est dans le film :

  • scènes tournées en Champagne

Synopsis : La mobilisation de 1914, le départ des troupes. L’étudiant Demachy, l’ouvrier Sulphart et le boulanger Bréval s’engagent. Les rudes réalités de la vie guerrière remplacent bien vite les illusions du jeune homme. C’est l’angoissante veillée dans une tranchée que l’on sait minée par les Allemands, la relève et la mort des remplaçants, le repos suivi de la grande offensive, véritable hécatombe. Au moment de partir en permission, Demachy est mortellement blessé et voit dans son délire apparaître une longue colonne de soldats porteurs seulement de leur symbolique croix de bois.

  • Drame
  • Guerre