Martin Roumagnac

  • Nationalité : française
  • Année de production : 1946
  • Réalisateur : Georges Lacombe
  • Scénaristes : Pierre Very
  • Production : Alcina
  • Distribution : Compagnie Parisienne de Location de Films (CPLF), Gaumont

Présence de la région Grand Est dans le film :

  • scènes tournées à Saint-Dizier (Haute-Marne) : Jardin de l’Hôtel de Ville
  • scènes tournées à Perthes (Haute-Marne)

Au sortir de la guerre, deux des plus grandes stars de l’époque font leur retour sur les écrans. Deux mois durant, Marlene Dietrich et Jean Gabin sont hébergés par le producteur Edmond Descharmes au château de Vaudrémont, pour le tournage de Martin Roumagnac. Le début d’une longue histoire d’amour entre le 7e Art et le département

Crédits : www.saint-dizier.eu

Gabin ayant acquis les droits du livre en 1937 et refusant une proposition de Marcel Carné pour un rôle dans « Les enfants du paradis », le couple et le réalisateur Georges Lacombe vont passer dix jours à Saint-Dizier et dans les environs.

Marlène Dietrich et Jean Gabin qui ne se quittent plus depuis leur rencontre à Hollywood durant la guerre, logent au château de Vaudremont près de Chaumont à quelques pas de Châteauvillain.

Les scènes seront tournées au bord de la marne, aux environs de Perthes et pour la partie ville au café de l’industrie.

Crédits : www.saint-dizier.eu
Crédits : www.saint-dizier.eu

Synopsis : Martin Roumagnac, important entrepreneur à Clairval, s’éprend de Blanche, une jeune fille qui n’est pas de son milieu, en fait sa maîtresse et construit pour elle une magnifique villa. Peu après, Blanche est demandée en mariage par un ami de sa famille. Elle hésite sur la décision à prendre, si bien que Roumagnac, croyant la perdre, l’étrangle et incendie la villa. Acquitté faute de preuves, Martin se laisse cependant abattre par un surveillant de collège, amoureux de Blanche et qui, par surcroît, le sait coupable.