Perdrix

  • Nationalité : française
  • Année de production : 2019
  • Réalisateur : Erwan Le Duc
  • Scénaristes : Erwan Le Duc
  • Production : Domino Films
  • Distribution : Pyramide Distribution

« Pour moi, il y avait un peu une mythologie autour de Plombières, ma grand-mère me disait qu’elle avait vu un jour Jacques Brel au casino. En repérage, j’avais l’impression d’entrer dans le décor du film.

Dès le début du  l’écriture du scénario, il était évident pour moi de tourner dans les Vosges. »

Erwan Le Duc, réalisateur du film

Présence de la région Grand Est dans le film :

  • scènes à Plombières-les-bains (Vosges) : rues du centre-ville
  • scènes au Lac des Corbeaux, à la Bresse (Vosges)
  • scènes dans la forêt des Vosges
  • le blason de la Lorraine sur l’uniforme des gendarmes
  • mentions écrites : Livo, lignes vosgiennes, sur le flanc d’un autobus ; panneaux indicateurs (dans Plombières les bains) mentionnant les directions du Val d’Ajol (88), Vesoul (Haute-Saône), Saint-Loup (Haute-Saône), Remiremont (88) ; plaque d’immatriculation de voiture avec numéro 88 ; inscription « classe Basse/Rupt Gerbamont »
  • mention sonore : « (la) radio des Vosges »

Le film a été entièrement tourné à Plombière-les-bains et aux alentours (Vosges). Le Lac des Corbeaux bénéficie d’une belle présence à l’image et constitue également l’arrière-plan de l’affiche du film.

Par ailleurs, le blason de la Lorraine, cousu sur l’uniforme des gendarmes, est vu à plusieurs reprises tout au long du film. Ce placement visuel contextualise l’action diégétique.

Ancrage géographique est appuyé également par des références au territoires : les personnages mangent des tartines à la confiture de myrtilles et une scène montre la reconstitution des scènes de guerre de la seconde Guerre Mondiale.

Pour l’anecdote, sur une enveloppe postale, il y a une mention pour le « Lycée Notre Dame de la Persévérance à Colmar », adresse qui n’existe pas dans la réalité.

Crédit : © Pyramide Distribution
Crédit : © Domino Films

Ce film a bénéficié du soutien du Conseil départemental des Vosges, ainsi que de la Communauté d’agglomérations d’Epinal membre du réseau PLATO (en partenariat avec le CNC), du soutien à la production de la Région Grand Est (en partenariat avec le CNC), ainsi que de l’accompagnement du Bureau d’accueil des tournages Grand Est.

Perdrix a entièrement été tourné dans les Vosges : Communauté d’Agglomération d’Épinal, La Bresse, Plombière-les-Bains, Gérardmer.

L’un des scènes les plus emblématiques du film a pour cadre les rues plombinoises. Photo VM/Jérôme HUMBRECHT
Le tournage a également eu lieu à Gérardmer et Golbey. Photo VM/Jérôme HUMBRECHT

Synopsis : Pierre Perdrix vit des jours agités depuis l’irruption dans son existence de l’insaisissable Juliette Webb. Comme une tornade, elle va semer le désir et le désordre dans son univers et celui de sa famille, obligeant chacun à redéfinir ses frontières, et à se mettre enfin à vivre.