Survivre avec les loups

  • Nationalité : française, belge, allemande
  • Année de production : 2008
  • Réalisateur : Véra Belmont
  • Scénaristes : Véra Belmont, Gérard Mordillat
  • Production : Stephan-Films
  • Distribution : Bac Films Distribution

Présence de la région Grand Est dans le film :

  • scènes à Givet (Ardennes) : ferme « Mon Plaisir »
  • scènes en Alsace
Image du film.

Le tournage se déroule en Belgique, en Allemagne, et dans l’Est de la France, en Alsace et Franche-Comté, dont les Conseils Régionaux ont subventionné le film. « Des décors naturels magnifiques », s’enflamme la réalisatrice. “Un peu d’automne quand elle commence son voyage, beaucoup d’hiver, un peu de printemps, un bout d’été et encore un peu d’automne quand elle rentre à Bruxelles qui a été libérée en septembre 1944 ”, énumère la réalisatrice qui précise : « La neige ne tombe pas où on veut. C’est dur mais c’est beau ! » Cette neige, elle est ramassée par des accessoiristes, mise dans des bassines, et jetée un peu plus loin, là où la scène va être tournée. Objectif de la matinée : mettre en boîte la rencontre de l’enfant et du loup. Câbles, projecteurs, abris… deux caméras, dont l’une sur un rail de travelling posé au-dessus du ruisseau […] l’équipe est emmitouflée, frigorifiée, quatre heures dans le froid, sous la neige, la pluie, les pieds dans la boue, pour filmer une séquence d’une trentaine de secondes. (http://lesenfantsducinema.free.fr)

« Pour les besoins de ce film, nous étions à la recherche d’une ferme à proximité de la frontière belge. Nos recherches se sont tournées vers la région de Lille, le Valenciennois. . . Rien », avoue Benoît Giorgini, directeur de production pour la société Saga film, et originaire de Givet. Et Benoît a alors pensé à la ferme Mon Plaisir, sur les hauteurs de Givet, ferme actuellement exploité par Bernard Jacquemin. Et en quelques jours Aurélien Geneix, le chef décorateur du film et son équipe, ont donné une image d’antan à cette propriété : cuisinière, meubles, radio, tableaux, literies. . .jusqu’à l’interrupteur, rien n’a été laissé au hasard. Un verger a été spécialement aménagé aux couleurs de l’automne. Les décorateurs ont été jusqu’à accrocher des pommes et des poires dans les arbres fruitiers. Pour les séquences tournées à Mon Plaisir, plus de 50 personnes ont été mobilisées, dont  Guy Bedos qui joue le rôle d’Ernest, le fermier, Michèle Bernier, son épouse, et bien entendu, la jeune héroïne, Misha, interprétée par Mathilde Goffart (Source : L’Ardennais du 13 mai 2007).

Tournage du film.

Synopsis : Une petite fille de 8 ans parcourt l’Europe nazie à la recherche de ses parents. Elle s’appelle Misha. Elle est juive. Son père et sa mère viennent d’être déportés. Elle ne sait qu’une seule chose : ils sont à l’est. A l’aide d’une simple petite boussole, elle quitte sa Belgique natale et rejoint l’Ukraine à pied, traversant l’Allemagne et la Pologne, dans l’espoir de les retrouver. Pour survivre, elle vole de la nourriture et des vêtements. Pour survivre, elle évite les hommes et leur violence. Pour survivre, elle intègre une meute de loups. Et devient l’une des leurs. D’après le récit autobiographique de Misha Defonseca, un témoignage poignant sur la cruauté des hommes et l’humanité des animaux.